Mot-clé : FFS

La Fédération Française de Spéléologie est la structure nationale regroupant des personnes pratiquant ou ayant un intérêt à la spéléologie.

https://www.ffspeleo.fr

16 articles

  • Les Puits de Dûmat Al-Jandal

    L’Oasis de Dûmat al-Jandal est perdue au milieu du désert d’Arabie Saoudite. Des fouilles archéologiques sont conduites depuis plusieurs années par Guillaume Charloux (CNRS, UMR 8167, Orient et Méditerranée, Paris) et Romolo Loreto (University L’Orientale, Naples). Ils ont repérés de nombreux puits, certains effondrés. Après avoir soupçonné l’existence de tunnels d’adduction d’eau souterrains, ils font appels aux spéléologues de la Fédération Française de Spéléologie pour les explorer.

    Deux missions spéléo-archéologiques ont été menées en 2012 et 2013 pour étudier des souterrains.

    Participants : Matthieu Thomas, Olivier Testa, Paul Courbon

    Au pied du Qasr Marid, Olivier s'apprète à descendre un puits dans la cité historique {JPEG}

  • Nippes 2012

    Au cours de cette expédition de 4 semaines en Haiti, dans le département des Nippes, une soixantaine de grottes ont été explorées et inventoriées.

    Il ressort de cette toute première expédition dans ce département que quelques grottes constituent des découvertes originales qui mériteraient une attention plus poussée.

    Du point de vue archéologique, des gravures rupestres –très probablement précolombiennes– ont été dévoilées dans la grotte Jean-Baptiste. Il s’agit des premières sur la péninsule Sud d’Haïti.

    Equipe : Olivier Testa, Carole Devillers, Jean-François Fabriol

  • Haiyang 2010

    Comme une suite à la très fructueuse expédition « Moisson d’automne » (Guizhou 2009), une seconde expédition est menée avec l’IKG de Guilin (Institute of Karst Geology).

    Le travail à effectuer est varié : prospection en zone nouvelle, exploration de cavités répertoriées (topographie et photographie), relevé topographique et photographies dans des grottes aménagées ou en cours d’aménagement.

    Exploration d'une grotte chinoise {JPEG}

    Les résultats de ces explorations doivent constituer des éléments importants dans un projet de Geopark ou dans le choix de nouvelles cavités à ouvrir aux touristes.

    En fin d’expédition, à la demande de l’institut, une formation en topographie et photographie souterraine est organisée. La formation s’étale sur 10 jours à Haiyang, une zone karstique proche de Guilin.

    Dates : 2 novembre au 27 décembre 2010
    Participants : Pascal Orchampt-Aquilina- Lionel Revil - Olivier Testa- Jean-François Fabriol- Eric Sanson et la participation de Zhang Haï, Luo Shu Wen et She

    Le centre de Jinzhongshan {JPEG}
    Positionnement des forages sur la carte géologique {JPEG}
    Repas à la chinoise {JPEG}

  • Fongo Tongo 2010

    Cette expédition d’exploration spéléologique au Cameroun fait suite à l’expédition de reconnaissance de 2009 à l’échelle de la région. Elle a permis de poursuivre l’inventaire des cavités de l’Ouest, et de montrer la grande richesse en grotte de la nouvelle commune de Fongo Tongo. Cette année, j’ai pu découvrir des traces d’occupation humaine passées dans ces grottes (pierres taillées, poterie, charbons de bois), ce qui confirme mon intuition initiale.

    Des phénomènes géomorphologiques majeurs jamais décrits au Cameroun ont encore été découverts : La grotte de Mièlewou est par exemple un vaste porche sous une dalle basaltique de 70 m de large pour plus de 20 m de hauteur, couvrant un espace de 1000 m2.

    A Batié, dans le département des Hauts Plateaux, j’ai poursuivi l’exploration de la grotte de Kaa. Elle a été explorée et topographiée sur 168 m, devenant la plus longue cavité de la région de l’Ouest, et la troisième du Cameroun.
    Olivier Testa dans la grotte de Kaa {JPEG}

  • Ayiti Toma 2009

    Du 10 septembre au 15 octobre 2009 s’est déroulée l’expédition de reconnaissance spéléologique Ayiti Toma 2009.

    Plus de 50 grottes ont été repérées et explorées dans 13 localités des départements du Centre, de la Grand’Anse et du Sud.

    Cette expédition de reconnaissance avait trois objectifs :
    - chercher des grottes ornées par les indiens Taïno, comme il en existe en République Dominicaine ;
    - repérer les zones karstiques à potentiel pour de futures expéditions ;
    - inventorier des grottes sacrées utilisées pour des rites vodou.

  • Les grottes sacrées des Hautes Terres de l’Ouest Cameroun

    Dans les Hautes Terres de l’Ouest Cameroun, les Bamiléké effectuent dans les grottes sacrées des cérémonies, des offrandes, des rites. De 2007 à 2011, Olivier Testa part explorer ces grottes et recueillir ces témoignages dans cette zone de montagne majestueuse. Zoom sur l’expédition de 2009

    Participants : Olivier Testa et de nombreux camerounais
    Date : Mai-juin 2009

  • Gabon’d 007

    Expédition spéléologique dans la région de Tchibanga, au Gabon, organisée par l’équipe française EEGC se déroulant durant l’été 2007, à la recherche des grottes de la vallée de la Nyanga.

  • Gouffre de Padirac

    Une expédition dans le gouffre de Padirac, c’est une semaine d’exploration sous terre. Une semaine sans voir le jour. Une semaine à naviguer sur la somptueuse rivière souterraine sur un fragile canot gonflable. La logistique est lourde, il faut tout prévoir, car une fois parti, pas de retour possible.

    L'équipe de spéléo au siphon de Padirac, le terminus exondé {JPEG}

    J’ai participé à 3 expéditions dans le gouffre, en 2003, 2004, 2005... Et je rêve d’y retourner ! (les explorations ne sont aujourd’hui plus autorisées)

    dates :
    27 février au 6 mars 2003
    14 au 21 février 2004
    22 au 29 octobre 2005