Fouilles archéologiques en Haïti, retour de mission

En 2013, au cours de l’expédition Grottes du Sud-Est, en Haïti, menée par Olivier Testa, Carole Devillers, Stéphanie Jagou et Jean-François Fabriol, nous avions découvert un aven au fond duquel se trouvaient de nombreux tessons de bouteilles, de poteries, et des pièces métalliques. Ce site archéologique a éveillé l’intérêt des autorités locales. Du 17 au 23 mars 2014, le Bureau National d’Ethnologie (BNE) en Haïti et l’UNESCO ont monté une courte mission archéologique pour évaluer ce site.

L’archéologue Cubain Daniel Torres Etayo assisté du spéléologue Français Olivier Testa à l’origine de la découverte, accompagnés de trois anthropologues du BNE ont effectué la topographie du site et effectué une fouille dans le puits.

Plusieurs belles pièces ont pu être récoltées : deux pistolets anglais fortement corrodés, de nombreux tessons de bouteilles en verre soufflé, des dames-jeannes, de la vaisselle décorée…
La plus belle pièce étant une chaine d’esclave à deux colliers, entière. Des analyses complémentaires et des procédures de conservation de ces objets seront faites dans les prochaines semaines.

L’ensemble de ces pièces sont datées de 1750-1820, soit la période révolutionnaire d’Haïti, où les esclaves se sont affranchis et ont déclaré l’indépendance du pays. Le directeur du BNE, Erol Josué, s’est réjoui de ces découvertes et a félicité l’équipe pour ce travail.

Rapport des prospections sur le site de l’UNESCO

L’expédition spéléologique Grottes du Sud-Est, parrainée par la Fédération Française de Spéléologie en 2013, s’est déroulée du 30 janvier au 28 février 2013. Cette expédition a été menée par les spéléologues Olivier Testa du Spéléo Groupe de La Tronche et financée par le programme FIL Culture (Fondation Culture Création - Fondation de France) en Haïti.

Au cours de cette expédition, les spéléologues avaient découvert notamment la nouvelle grotte la plus profonde d’Haïti, et des cavités importantes en terme de biodiversité.
Les membres de l’expédition étaient Olivier Testa (chef de mission), Jean-François Fabriol, Carole Devillers et Stéphanie Jagou.

Le programme Grottes d’Haïti est placé sous le patronage de l’UNESCO