Grotte du Guiers Vif Massif de Chartreuse

Pascal Orchampt et Olivier Testa ont repris depuis 2009 les explorations dans la grotte du Guiers Vif.

Au coeur de la Chartreuse, la grotte du Guiers Vif s’ouvre au fond du majestueux cirque de St-Même, à Saint-Pierre d’Entremont. Il s’agit de la plus grosse résurgence de Chartreuse, mais c’est aussi un mystère spéléologique. En effet, la poursuite des explorations dans cette grotte connue de longue date est défendue par 6 siphons qui verrouillent l’accès. Franchis en 72 par Fredo Poggia, rejoins par les anglais du Cave Diving Group pour de grosses explorations en 78, 83, 87, 91 et 92, il reste de nombreuses possibilité de découvertes.

Après 15 ans d’interruption, les explorations recommencent derrière le siphon. Le Spéléo Groupe La Tronche - FLT a repris les explorations dans les réseaux supérieurs avant le siphon, des séances de prospection sur l’Aulp du Seuil, sur le plateau, et la découverte de gouffres prometteurs. C’est enfin en attaquant la zone par le bas, en plongée, que nous espérons de nouvelles découvertes.

Olivier Testa après une plongée souterraine dans la grotte du Guiers Vif {JPEG}
Le plongeur Pascal Orchampt, sur le départ {JPEG}

Nous avons effectué plusieurs incursions dans cette grotte, parfois avec des temps morts longs, dû à des souvenirs plus ou moins plaisant.

Exploration FLT-FJS

en 2020, j’ai descendu le puits de 50m découvert en 2009
en 2017, une plongée était prévu, mais j’ai dû annuler (je ne le sentais pas)
en sept 2016, les conditions météo nous contraignent d’annuler une plongée
en nov 2015, je plonge avec Robin dans le S1 et explorons une galerie parallèle au tube principal, dans laquelle Pascal avait débouché
en oct 2015, Pascal et moi plongeons le S1-S4 et rééquipons la zone de Tower of Power
en oct 2015, Pascal plonge dans les siphons de la galerie des marmites, et retombe dans le S1
en sept 2015, Sebastien Royer et moi plongeons (3 fois) le S1 et S4
en sept 2012, je plonge le S1 pour effectuer un repérage magnétique
en aout 2009, Pascal et moi faisons demi-tour en milieu de S1 suite à une visibilité très mauvaise.
en fév 2009, Pascal et moi plongeons le S1. Transport d’un tuyau pour siphoner le S4 suspendu, escalade en artif de 50m de puits remontant (succès !), levé topographique
en janvier 2009, deux premières plongées pour Pascal Orchampt et moi. Nous franchissons le S1. L’eau est transparente, avec plus de 20m de visibilité. Magique !

Pascal Groseil, en porteur pour nous assister dans la plongée {JPEG}

Historique succinct au Guiers

1963, 1966, 1969 : topographie du réseau d’entrée par les savoyard et les britanniques
1976 : Fredo Poggia, tout jeune, plonge les 6 siphons du Guiers Vif, et s’arrête au pied d’une cascade remontante à escalader
1978 : première expédition britannique du Cave Diving Group. G. Dee et Dave Norris
1983 : tentative d’escalade post-S6 par Rick Stanton et Alistair Hill
1987 : tentatives d’explorations par Andy Goddard et Phil Murphy
1991 : Paul Atkinson, Dave Brock, Andy Goddard, Phil Murphy reussissent l’escalade de 1976, et découvrent la rivière de malissard (500m), Tower of Power, Orgasmatron et Handjobber passage
1992 : Dernière grosse exploration Britannique, avec Fredo Poggia et Paul Atkinson, Jim Arundale, Andy Cumming, Mark Dougherty, Dave Brock, Andy Goddard, Paul Monico, Phil Murphy, Duncan Price, Rick Stanton, Jon Watt. 2350m de topographie, jonction avec le trou des Flammes via Beaver Split

Quelques explorations de la rivière de la Malissard furent effectuées par Jean-Louis et France Rocourt (qui ont tout retopographié) puis Marc Gally et Alain Maurice
Bloc-diagramme Aulp du Seuil, Chartreuse {PNG}